Québec, le 3 octobre 2019 – C’était aujourd’hui qu’avait lieu le forum Marché du travail, Misons sur les 50 ans et + pour la grande région de la Capitale nationale, organisé par Générations au travail, réussir ensemble! en collaboration avec APE Services d’aides à l’emploi.

Le forum a réuni plus de 100 participants, dirigeants d’entreprises, conseillers en ressources humaines, organismes en employabilité et partenaires du marché du travail qui ont pu échanger, dans un climat convivial, sur leurs préoccupations et les pistes d’actions pour attirer et maintenir en emploi les travailleurs expérimentés.

« Nous sommes fiers d’être partenaire à ce forum. Nous croyons qu’il est essentiel pour les entreprises de valoriser l’emploi des personnes d’expérience pour répondre à leurs besoins de main-d’œuvre. Ces travailleurs et travailleuses ont des profils professionnels diversifiés et sont prêts et disponibles pour contribuer à l’activité économique de notre région à 55, 60 et même 65 ans et plus  » de dire madame Dana Beaudin, directrice générale par intérim de l’APE Services d’aide à l’emploi.

Rareté de main-d’œuvre à Québec

Au Québec, la pénurie de main-d’œuvre est parmi les plus sévères au Canada, le taux de postes vacants était de 3,8 % au second trimestre 2019. Pour la région de la Capitale-Nationale, c’était plus de 16 000 postes à combler. (Source de Statistique Canada).

L’économiste de l’UQAM Pierre Fortin, originaire de Lévis, nous rappelle que le Québec fait face à une pénurie de main d’œuvre historique, et qu’il y a actuellement plus de 140 000 emplois de disponibles : « Le nombre de postes vacants dans la région de la Capitale-Nationale a atteint un sommet pour cette période de l’année. Cette situation s’explique par la bonne tenue du marché de l’emploi et par les faibles niveaux de chômage. De plus, les taux de postes vacants observés ont également franchi de nouveaux records et notons que ces taux sont plus élevés dans cette région que dans l’ensemble du Québec et du Canada. Une évidence qui laisse présager que la rareté de main-d’œuvre touche particulièrement cette région. »

Flexibilité organisationnelle : la clé

Madame Diane-Gabrielle Tremblay, professeure en gestion des ressources humaines à l’Université TÉLUQ et spécialiste de renommée internationale, a invité les entreprises à repenser l’organisation du travail et à oser l’aménagement du temps de travail afin d’accroître leur attractivité. Des représentants d’entreprises de la région, telles Autobus Auger et Canac ont partagé leurs bonnes pratiques d’embauche et de rétention des travailleurs expérimentés. Être à l’écoute des besoins de la main-d’œuvre, offrir une flexibilité d’horaire et un environnement de travail où les relations humaines sont prisées, font partie des clés du succès.

Lancement de la série vidéo Investir dans l’expérience

Ce forum a aussi été l’occasion de lancer la série vidéo Investir dans l’expérience. Regroupant huit capsules d’environ six minutes chacune, la série vise à transformer notre perception de la main-d’œuvre plus âgée et à valoriser son potentiel pour contrer la rareté de main-d’œuvre. C’est Micheline Léonard de Défilms, qui en a assuré la réalisation.

Les entreprises sont d’ailleurs invitées à commander ou à télécharger gratuitement cette série vidéo en s’inscrivant à www.generationsautravail.ca. Elles recevront en même temps une trousse pour mettre en place de bonnes pratiques.

Les participants sont ressortis de ce forum sensibilisés et outillés. Des forums similaires sont organisés dans chaque région du Québec par Générations au travail, réussir ensemble! Les prochains auront lieu dans les régions de la Montérégie et de Chaudière-Appalaches.

© Association québécoise de gérontologie, 2019. Tous droits réservés